SÉQUENCE N°3

La musique a-t-elle le pouvoir de faire évoluer les droits civiques ?

Pour commencer, une petite vidéo pour comprendre le contexte de la lutte pour les droits civiques aux USA dans les années 60. C'est dans ce contexte que naît la musique Soul :

1/ DEFINITION DE LA «SOUL MUSIC» :

 

La musique soul («musique de l’âme») est une musique populaire afro-américaine née à la fin des années 1950 aux États-Unis, dérivée, entre autres, du gospel et du rhythm and blues.

Le terme « soul » apparait pour la première fois dans le titre d’un album de Ray Charles (1930-2004) : «Soul» en 1958, mélangeant sa passion pour le gospel avec les rythmes saccadés du rhythm and blues pour donner naissance à la soul. On retrouve donc dans la soul une partie de l’émotion sacrée mêlée à des thèmes profanes. La jeunesse noire l’a utilisée comme un mouvement contestataire pour réagir face à la communauté blanche.

Ci-dessous, une vidéo de Ray Charles, inventeur de la musique Soul :

2/ LE CONTEXTE HISTORIQUE : 

 

II existe un lien étroit entre la musique soul et la prise de conscience politique de la communauté afro-américaine. Dans les années 50 puis 60, l'Amérique du président Eisenhower devient le théâtre de la lutte pour les droits civiques des Noirs. Dès 1954, une décision de la Cour Suprême rend illégale la ségrégation dans les écoles publiques : un an plus tard, une militante de Montgomery, en Alabama, nommée Rosa Parks refuse de céder sa place dans un bus à un voyageur blanc, déclenchant le début de la croisade du pasteur Martin Luther King

Dans ce contexte, la musique soul participe à sa façon à la lutte pour les droits civiques à travers un certain nombre de chansons contestataires telles «A change is gonna come» de Sam Cooke (1963) ou encore «Say it loud : I’m black and proud» de James Brown (1968).

A change is gonna come par Sam Cooke.

I'm black and I'm proud par James Brown.

3/ LES PRINCIPAUX ARTISTES «SOUL» :

 

On retiendra principalement Ray Charles, considéré comme l’inventeur de ce genre musical, mais aussi Otis Redding (1941-1967), mort prématurément à l’âge de 26 ans dans un accident d’avion.  Sans oublier Aretha Franklin (1942-2018), cette chanteuse née à Memphis et surnommée «la Reine de la Soul» (photo ci-dessous) ou encore James Brown (1933-2006), le «Parrain de la Soul».

Ci-dessous le clip de notre nouveau projet musical, la chanson Soulman de Ben l'oncle Soul, véritable hommage à la musique Soul américaine des années 60 et 70 (cliquer en bas à droite de la vidéo pour activer ou désactiver le son) :

Cliquez ci-dessous pour télécharger la Séquence N°3, les paroles de la chanson Soulman ou encore le devoir maison :

Enfin, cliquez-ci-après pour télécharger la correction de la Séquence N°3 pour bien préparer l'évaluation écrite prévue dans quelques jours (semaine du 18 au 22 janvier) :